HADOPI: ce que ça va changer

[tweetmeme source=”journalduhack” only_single=false]

C’était hier, mercredi 28 juillet 2010, que la loi était (enfin) officiellement judiciairement née. BlueTouff prend du recule sur les annonces gouvernementales:

HADOPI, ce n’est pas un dispositif qui est sensé fonctionner ni être opérationnel à plein régime. On a fait une belle loi, avec des absurdités sans nom en total décalage avec les réalités techniques et budgétaires, mais c’est tout à fait normal vu qu’on ne compte pas l’appliquer de la manière dont elle est décrite (on peut aussi s’interroger sur les objectifs réels de la mise en place de ce dispositif). Nous nous sommes dotés d’un outil que nous n’aurons jamais les moyens de mettre en oeuvre, on ajoute à ceci le coût du travail parlementaire en temps de crise et leridicule qui a plané et plane encore sur les pseudos solutions de sécurisation dont on risque de parler très vite
Bluetouff’s blog

Promise cette fois pour fin septembre 2010 (le 27 maxi), la machine à terreur fait parler d’elle: la les premières IP récoltés par les ayants droits auraient déjà été livrés à la Haute Autorité. Je passe outre le fait qu’on demande à une “victime” (l’industrie de la musique qui prétend se faire voler par les consommateurs, c’est l’hôpital qui se fout de la charité) le fait qu’elle fournisse des “preuves” (enfin l’IP n’en est pas une judiciairement) à la justice (la HADOPI n’a aucun pouvoir en soit, elle dépend des trois magistrats de la CDP) c’est assez très bizarre…

Alors alors alors… Qu’est se qui va changer avec ce que cette bande de joyeux rigolards nous a pondu? Bien déjà comme le montrent très bien Plug’n Geek et Kusanageek, c’est le détournement des internautes du P2P vers de DDL, cancer du Pirate. Dans un réseaux d’échange P2P où tout ceux qui partagent l’information sont à égalités, c’est bien. Dans le DDL un gros serveur distribue l’information aux utilisateurs, se qui implique des dépendances, des besoins de rentabiliser, etc etc… c’est mal. HADOPI ou pas, continuez le P2P, protégé via un proxy, un VPN ou autre.

Pour le moment se ne serait que la musique qui est surveillée. Je ne comprend pas: Deezer / Spotify… Qui pirate encore de la musique à domicile? Il est vrais que les ventes de CD baissent mais ne serait pas par-ce-qu’il n’existe plus d’outil pour lire ces antiquités? Et en plus en essaie de nous faire croire que ça marche avant la mise en place (mais je vous rassure, une telle usine à gaz ne peut pas marcher à moyen / long terme). Je vous conseil cette interview de Mr Walter.

Qu’en est-il des autres horreurs mise en place en même temps que la HADOPI? Bien la carte musique jeune est encore repoussée (rien que le fait d’en parler j’ai envie de vomir). Et une Grande Consultation sur les machins de sécurisation qui n’existent pas (et n’ont pas a exister) est prévue pour… Heu… “bientôt?” (la première partie se termine en 10 septembre…). Se qui me gêne déjà c’est les questions secrètes (vers un mème de l’ACTA?).
=> pour faire simple, on a une loi répressive, sans ses alternatives avantageuses promises ni les moyens de défense des présumés coupables. Soit disant que “l’arrêt du pillage” est prioritaire, mais je crois qu’on ne verra jamais d’occasion pour l’internaute pour tenter de prouver sa non culpabilité.

Qu’est se qu’en pensent nos amis Français non technophiles, pas bien au courant? Et bien plusieurs médias ont relayé un sondage IFOP réalisée auprès de 1000 personnes via méthode des “Quotas” sur “HADOPI et ses 1500€ d’amande vont-elles vous dissuader de Pirater”… Sondage à l’initiative du Syndicat National de l’édition Phonographique (le truc qui voudrait nous vendre des Phonographes). Autant dire qu’il faut prendre du recul sur ce chiffre qui fait écho aux prévisions d’Albanelle d’une efficacité d’HADOPI de 70 à 80%. C’est pour cela que je donne par le résultat du sondage je vous laisse deviner ^^ (sans compter que moi, un gus que je ne connais pas me demande si je pirate et compte continuer à pirater au téléphone, je ne sais pas si je suis franc).

Le doute n’est plus tabou. Et on en profite pour reparler de l’employé de TF1 licencié car, selon le ministère de la culture, il avait des idées contre le camps “HADOPI-TF1” (à croire que ceci sous entendait que TF1 / Elysée même combat)… Éric de Presse-Citron met le doit sur cinq questions / incohérences de la HADOPI.

Sinon… En Finlande il y a une sorte d’HADOPI mais dont le concept est assumé à 100%: “une riposte graduée partielle avec que des avertissements“… En France on tien tellement à faire des truc voués à l’échec qu’on pense déjà à transposer le modèle FAIL HAODPI à l’Éducation.

~

Source de l’image.

Bon demain je tente un billet sur l’ACTA et / ou sur WikiLeaks, mais je suis encore noyé par le taff ^^ Bonne vacance à tout les veinards qui y sont😉 !

~ by so0n on 2010/07/29.

4 Responses to “HADOPI: ce que ça va changer”

  1. […] This post was mentioned on Twitter by Charles-A Goulois, Skalp and Francogamer ✔, Journal du Hack. Journal du Hack said: HADOPI: ce que ça va changer http://wp.me/pUcKt-f9 #journalduhack […]

  2. Sortez les cagoules ! J’ai hâte de connaitre la durée de vie de HADOPI. Mais dans un sens, elle a déjà modifié le comportement des internautes, et dans un mauvais sens. L’article de Plug’n Geek le démontre assez bien.

    • En effet les deux billets de Plug’n Geek et de Kusanageek sont incontournables sur le sujet ^^

  3. […] Journal du Hack : Ce que ça va changer […]

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

 
%d bloggers like this: