Failware en pagaille

Il était une fois depuis une grosse semaine on assiste à un phénomène attendu, prévisible, mais révoltant.

Contexte: HADOPI sera appliqué sous peut. Cette loi est basé sur la peur. Peur de ne plus avoir internet, se qui (en théorie) est inapplicable car contraire au droit Européen. Bref je m’égare.

Objet du billet: la protection contre cette loi pourrait être est un marché (très) lucratif. De nombreuses arnaques outils viennent de voir le jour. Autopsie analyse.

~

Failware 1: Contrôle des Téléchargement [mort et enterré]

Éditeur: Orange, boite qui a des liens suspects avec le gouvernement sur le dossier HADOPI.
Prix: 2 € / mois pour 3 postes
Durée de vie: 6 jours
Raison du retrait: le logiciel a été décortiqué et c’est révélé bourré de failles et potentiellement détournable en virus / pour créer un botnet géant.
Plus? Ce site qui divulguait les failles aurait été censuré deux fois et a dû migrer.

~

Faileware 2: HADOPI Web Filter (oui trois billets) [état de (sur)vie inconnu, pessimiste]

Éditeur: Madisoft, société spécialisé dans le logiciels de filtrage, de nutrition (lol?), d’orthographe (son webmaster en aurait besoin, moi aussi)
Prix: 240€ à vie pour 20 postes.
Durée de vie: Inconnu. Le  site a été mis a mal car bourré de failles. Le contrôle des licence a été hacké. Le site est HS. Son retrait semble logique mais on est encore sur de rien.
Raison du fail: le site était une passoire. Des tas d’informations étranges ont été récoltés.

~

Outil 3 (On ne peux pas parler de logiciel ni de fail pour le moment) [état de (sur)vie inconnu]
Objet: solution de filtrage hardware (traduction: au delà d’un logiciel c’est un truc matériel qui se branche à l’ordinateur)
Description et critiques détaillé chez BlueTouff.
Prix: ??? (site down, ce lien l’illustre, ou illustrait si il est réparé, destination des entreprises)
Fail en cours? Bonne question en tout cas ce dimanche toute la journée et ce soir le site était en rade.
Concrètement le fait que l’objet soit matériel et pas seulement logiciel limite complétement les recherches des hackers sur l’outil en lui-même.

~

Pourquoi tout ces #FAIL ? C’est une conséquence de la méthode la R.A.C.H.E.

Ils sont légaux? J’en doute. Les spécifications des mouchards logiciels labellisés par la HADOPI ne sont pas encore sortis. Ces logiciels n’ont d’HADOPI que le nom dans la fiche commercial, et encore l’usage de ce nom est sans doute illégale (nom déposé). Le simple fait d’insinuer que ces trucs sont des protections contre cette loi est immorale, illégale et absurde.

Des outils pour contrôler mes téléchargements existent-ils?
-BlueTouff nous propose l’outil parfait: il coupe 100% des connexion internet, donc vous protège à 99% contre les intrusion et le P2P. Bien sur c’est une blague que je vous propose de savourer ici. Délicieux, merci Olivier j’en veux un!
-Plus sérieusement, et gratuit, et Open-Source, le pare-feux Open-Office (non ce n’est pas un fake).
Un routeur HADOPI maison.

~

ATTENTION: aucun des softs / outils cités dans ce billet ne sont labellisés par HADOPI / respectent les spécificités qui ne sont pas encore connus. Si vous les utilisez, ils ne peuvent en aucun cas vous protéger contre la loi. En effet, même avec un logiciel de contrôle sur votre ordi:

1) vous ne protégez pas votre Wifi contre les squatteurs craqueurs de clé WEP et WPA qui pourraient utiliser votre IP pour télécharger des fichiers illégaux.
2) SeedFuck peut laisser votre IP sur un tracker surveillé par TMG. De plus le protocole P2P génére des erreur dans les empreintes des IP (l’IP ce n’est pas un outil fiable pour la lutte contre le piratage).
3) La société privé TMG qui récolte ces IP  pour le compte des ayants droits directement ont un quota à faire sur des fichiers surveillés qui peuvent être connu, donc désertés. Qu’est ce qui nous garantie que 100% des IP retrouvées sur les trakers auront bien toute été récolté sur des trackers pirates?

Citation extraite de chez BlueTouff:

“article L.121-1 du Code de la consommation procède par la négative et se borne à interdire toute publicité trompeuse à destination du consommateur.”

Les trois outils payants que j’ai présenté ont été / sont vendu avec “HADOPI” comme label commercial pourrait et devrait être illégale. Car ces filtrages payant ne vous garantissent pas qu’HADOPI ne vous suspendra pas votre abonnement internet.

~

J’espère une réaction des autorités publiques pour stopper ces arnaques cette exploitation commerciale d’une loi au plus vite. En fait je suis écœuré: on force la vente de logiciels propriétaires sur lesquels les utilisateurs n’ont aucun contrôle. Le fait de payer (et cher) laisse penser que la protection est efficace, c’est psychologique. C’est honteux. C’est faux. Les logiciels libres, gratuits et Open-Source se montrent souvent plus sécurisés, stable et fiable que leurs jumeaux propriétaires, fermés et payants.

~

Image.

~ by so0n on 2010/06/20.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

 
%d bloggers like this: