Le droit d’auteur et vous?

Entre le web 2.0 social où tout se partage en quasi-temps réel, et les anciennes loi sur le droit d’auteur ou la propriété intellectuelle qui datent d’avant la télévision il y aurait des choses à dire.

ACTA est la preuve que les ayants droits les politiques ne sont pas près à évoluer avec les nouveaux besoins des citoyens consommateurs. Je n’ai pas encore de dossier dessus mais Wikipedia (ma bien aimée) vous dira tout.

~~~~~

Numerama proposait aujourd’hui un article: “Le droit d’auteur doit-il s’appliquer aux plaidoiries des avocats?”. (au Canada). Question ambiguë: le justice est public… Mais si un citoyen a accès à toutes les créations des avocats, pourraient-il s’en passer? Enfin pardon, les avocats qui souhaitent voir leurs plaidoiries sous copyright pour “avoir de meilleures chances de défendre leurs clients”… Enfin je ne suis pas assez malin pour pouvoir juger de ça. Qu’en penserait Maître Eolas?

~~~~~

Numerama toujours, Canada toujours, mais cette fois se sont les étudiants qui soutiennent un droit d’auteur équitable. Je cite la Fédération Canadienne des Etudiantes et Etudiants (FCEE):

“Les lois sur le droit d’auteur devraient-elles ‘verrouiller’ la musique et la documentation afin de protéger les intérêts financiers des titulaires de droits d’auteur ? Ou devraient-elles promouvoir un accès élargi et l’utilisation des biens intellectuels ?” […] “Ces questions se situent au cœur du débat public croissant sur le besoin d’une loi sur le droit d’auteur équitable et équilibrée, un débat dans lequel les étudiantes et étudiants des collèges et des universités ont un intérêt d’importance critique”.

Nos amis Canadiens sont en conflit avec une DADVSI local, encore à l’état de projet de loi: la C-61. Vidéo bonux . Chose incroyable: l’Union Européen mettrait apparemment la pression sur le gouvernement Canadien sur ce dossier (si vous trouvez une bonne source à linker, moi j’ai pas réussi ^^).

~~~~~

Encore Numerama, mais Google cette fois: “Si nous devions réécrire le droit d’auteur, nous le ferions autrement“. Bon je n’ai pas un bon jugement face au big-brother google, car j’aime vraiment l’ensemble de leurs produit, et de leurs innovations dans le monde de la technologie. “Don’t be evil“? J’essaie d’y croire. Bref. La vrai source est une interview dans Le Monde de Larry Page (co-fondateur et président en charge des produit Google). Extrait:

“Nous voudrions trouver une façon acceptable d’identifier les ayants droit, de les rétribuer, d’ouvrir l’accès aux œuvres”

~~~~~

Ce que j’en pense moi? C’est que 90% des gens ne connaissent pas le droit d’auteur / la propriété intellectuelle alors qu”ils consomment des produits sous divers licence au quotidien. J’ai toujours aimé le libre, l’open-source. Ce blog est d’ailleurs sur licence creative common! (même si je ne dis que te la m*** c’est de la m*** “libre” :p )

Creative Commons License

Petit HS mais c’est lié: mercredi j’ai acheté un DVD alors que j’avais déjà le Divix “pirate” à la maison. Mais ayant bien aimé le film et voulant le voir en version original, je suis prêt à payer pour l’objet. Je rentre chez moi et… Le son ne marche pas sur l’ordinateur (je n’ai ni télé, ni lecteur DVD). La cause? 90% de chance que se soit à cause du DRM sur le support, le système anti-copie. Mais tout est bien qui finit bien: j’ai “rippé” mon DVD (cassé le DRM) et pus profiter de MON film.

~~~~~

Corpyright? copyleft? Comment voyez vous ces notions demain, VOUS?

image: April.org

~ by so0n on 2010/05/28.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

 
%d bloggers like this: