Veille HADOPI

Bas pas grand chose directement lié à HADOPI aujourd’hui… Enfin il y a une news outre-manche made in TorrentFreak.

Objet:
Nos amis Britanniques reçoivent des mails style HADOPI de la part du cabinet d’avocats britannique ACS:Law depusi 11 mois. Ainsi 1 million de livres sterling (± 1,2 million d’euros), le tout sans avoir initié la moindre procédure judiciaire!

Méthode: le chantage:
Le cabinet envoie une lettre genre “blabla votre IP a été repéré entrain de faire de P2P blala 675 livres sterling (800 euros) d’amande cache ou procès où vous perdrez encore plus d’argent blabla…”. Envoyer ça a des millier d’internautes et ils payent par peur. Et on récolte plein d’argent sans même faire de procès.

La contre attaque:
L’association de consommateur “Which?” a rapporté qu’un grand nombre d’internautes auraient pus être accusés à tort. Sans parler de SeedFuck né après  ce cas. La collecte des adresses IP n’est pas une méthode fiable, et n’est pas une preuve suffisante dans un tribunal. Et oui, en France aussi c’est l’IP qui sert a présumer coupable l’internaute, l’HADOPI utilisera les IP récoltés par TMG. Mais en France non plus l’IP seule n’est pas une preuve recevable devant un tribunal (lol.).

La contre-contre-attaque:
ACS:Law prend les devant: lorsqu’un internaute est suspecté présumé coupable:
1) On lui envoie un mail
2) il paye l’amende par peur ou réponde qu’il refuse de payer car, innocent.
3) le cabinet fait comme le pit-bull: il ne lâche rien: il faut le piéger ou trouver un autre coupable
-> renvoie d’un questionnaire (dispo ici): “l’accès à Internet était protégé? comment? qui y a accès? par quels moyens? Vous avez des logiciels de P2P installés? lesquels? …”
-> but: obtenir des preuve pour faire foi devant un tribunal

En quoi c’est vraiment n’importe quoi:
1) l’internaute n’est pas obligé de répondre (il est même conseillé de ne pas prendre en compte les menaces et de brûler cette lettre)
2) l’internaute peut mentir… Enfin, “négliger la vérité”.

Vous vous souvenez il y a un petit mois, les premiers faux mails HADOPI vous avertissant que vous avez été prie en flagrant délit de piratage? Immédiatement on craint que ces spams deviennent du phishing vous demandant de payer une amande de piratage en ligne… Bien ça c’est limite le même genre d’arnaque, non? Enfin fait par des avocats, donc forcément…

source. image.

~ by so0n on 2010/05/27.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

 
%d bloggers like this: