ACTA: rebondissements…

Condamné unanimement par les technophiles, l’ACTA se sert du seul et unique torchon de presse qui en a fait des louanges pour plaider en sa cause devant l’UE.

Il s’agit d’un papier écrit par Libération expliquant de mauvaise foie que, (selon cette maison de presse indépendante et normalement neutre et non engagée dans son contenu d’information) le piratage était synonyme de perte d’emplois.

Preuve par l’absurde car le marché de la musique et du cinéma, les plus touchés et de loin par le piratage, se portent encore et toujours mieux.

A ces politiciens, ou comment se servir d’une information parcellaire et partial pour justifier les pires horreurs.

Source.

Bonus: des infos sur des accord UE / Inde dans l’ACTA

~ by so0n on 2010/05/20.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

 
%d bloggers like this: