Les infos HADOPI du jour

Quoi de neuf en ce jeudi pour HADOPI?

~~~~~

Rien concrètement depuis la conférence de lundi soir, mais petit à petit on a encore des informations sur cette dernière. Quels sont les sujets à la mode du jour.

~~~~~

*l’indignation des internautes contre Michel Riguidel, opposant à la neutralité du net.

Il la qualifie: ” [d]’ écume politico-médiatique qui a été inventée par les économistes américains”
La neutralité du net, c’est sacré:
* Transmission des données par les opérateurs sans en examiner le contenu ;
* Transmission des données sans prise en compte de la source ou de la destination des données ;
* Transmission des données sans privilégier un protocole de communication ;
* Transmission des données sans en altérer le contenu.
Mais, ces histoire de tout égalitaire gène nos majors qui voient du piratage partout, et le gouvernement qui n’a aucun contrôle sur les paquet transité.
Atteindre ce principe peut vite mener a de grosse dérives: Priorité sur le réseau pour une personne A sur une personne B (pas les même fournisseur d’accès, pas le même tarif d’abonnement, etc) et la priorité d’un contenu sur l’autre (exemple: Youtube et le P2P bridé à mort, comme ça les fournisseur de lignes n’ont pas à développer les structures.)
un aperçu des dérives possibles

Question: est-ce une source de conflits d’intérêts par rapport à son ancien taff?
Souvenez vous, il y a un an en gros, le juge qui avait condamné “The Pirate Bay” qui avait des intérêts personnel dans l’industrie morte du disque… C’est étrange, choquant, et un motif théorique d’annulation de procès.
Bien en France, on parle de Mr Michel Riguidel (encore) et sa petite HADOPI. Mais quelle est donc cette histoire.

un petit article à ne pas louper.

~~~~~

*L’offre légale à la con; les non logiciels de pas sécurisation:

L’offre légal existe déjà (Deezer, Spotifiy) mais nos dinosaures vont en sortir des plus franco-française (traduire par “mort-né” ou “voué à l’écheque”…).
Logiciel de sécurisation? Ces gros mouchard? N’importe qui d’un temps soit peut digne refuserais une telle atteinte à sa vie privée (j’espère, après il y à la ménagère de moins de 50 ans qui est crédule à se que lui dit TF1).

~~~~~

*premier faux mail de la HADOPI

je l’avais diiiiiiiiiiiit. Et oui, comment différencier les “vrai” mail d’HADOPI, des faux. Et bien, ceux qui lisent sont assez habitué à fouiller dans la poubelle du net pour faire la différence, mais Mr Robert Tripoux, 60 ans, comment il fait? Bien il se fait berner. Pour le moment rien de méchant, c’est juste un truc de blague à la con ou un internaute peut faire une (mauvaise) farce par mail à une connaissance à lui. Mais demain? Des mails identiques redirigent l’internaute neuneu sur un site de logiciels de sécurisation qui seront en fait, des virus, du fishing (“attention HADOPI a vu que vous piratez, payez votre amande en ligne sur notre site”), un programme de seedfuckage?
(sources: ici et )

A court terme on s’en fout car on sait qu’HADOPI n’est pas encore opérationnelle pour l’envoi de mail. Mais dans un mois et demi? Bien le mail de Mr HADOPI, le vrai, ira rejoindre les faux dans la boite spam.
On parie?

~~~~~

*que se passe-t-il lorsque on pose une question sur Seedfuck ou la fiabilité de l’adresse IP en général pour traquer le pirate à Jean Yves Monfort, l’un des trois magistrats de la commission des droits de la HADOPI?

En réponse on a une logorrhée HS qui passe outre la question. Un discours moralisateur sur la soit-disant admiration des médias pour les pirates. Il se trompe: les journaliste qui écrivent ces papiers sont des pirates occasionnel, se qui explique la tournur parfois engagé de leur textes. Bravo à lui qui lâche 10 min de blabla sur l’histoire d’iil y a 40 ans en zappant la question. Un oscar pour ce type svp.
source: PC Inpact.

~~~~~

*les marchés du disque et du cinéma vont bien.

Bas normal… Une fois de plus, tout le monde le sait, toutes les études indépendants sont concordantes: le piratage ne nuit pas aux produits payants. Enfin les chiffres présenté par ces dits responsable de marchés sont exposés sous un angle très différents, voulant faire culpabiliser le pauvre internaute et le rendre coupable de la misère des artistes. Certain artistes sont pauvre mais c’est avant tout et surtout à cause du raquette monstre des majors et des responsables industriels de la musique et du cinéma qui se goinfrent sur leurs dos.
(sources ici et ).

~~~~~

*le fail n+1 pour HADOPI:

Le plus vieux fournisseur d’accès internet, FDN, met HADOPI devant le conseil d’Etat. Why? Bien un décret qui devait nécessiter l’avis de l’ARCEP à été zappé: vice de forme. Normal de la part d’HADOPI qui ne respecte rien depuis le début. Mais, quelle est la VRAI raison? Déjà, pour faire clairement chier HADOPI autant que HADOPI les fait chier: c’était le dernier jour pour avoir recours à cette arme. Traduire donc par « je veux retarder le plus possible ». Ensuite en cas de décret annulé, il faut en refaire passer un, le (re)faire passer à l’ARCEP, de retour à la CNIL, …. Et pas de mail d’avertissement (en théorie) avant tout ce tralala.
Bon pas d’illusion, HADOPI résiste a tout depuis ce début d’année, chaque FAIL critique est prie en pleine face, mais aucun garde fous pour stopper le monstre.

Source: Numerama.

~~~~~

Tout ça pour dire: comme des centaines de technophiles dans l’ombre, j’en ai marre de voir tout cet argent flambé dans cette HADOPI, vouée à l’échec contre les “pirates”, par contre, pour nos libertés, merci bien.

~ by so0n on 2010/05/06.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

 
%d bloggers like this: