Le journal Le Monde parle d’IP

Dans l’article “Usurpation d’identité, téléchargement : la fiabilité de l’adresse IP mise en cause” le journal revient sur cette affaire:

-Une chef d’entreprise, Mme A est harcelé au téléphone suite à des annonces bidon sur des sites de rencontre avec son numéro de téléphone.
-Elle porte plainte, la justice remonte à la source de l’ordinateur auteur des annonces pour l’arrêter via l’IP.
-La police arrête un suspect, Mr B qui jure de pas être responsable de la mauvaise blague.
-Après enquête, nos amis les policier relâche le premier suspect et arrêtent son voisin, Mr C:
-Il avait volé l’ordinateur de Mr B et avait utilisé son réseau wifi pour créer les fausses annonces, pour venger sa femme Mme D en prud’hommes avec Mr A.

Preuve par A+D que l’adresse IP n’est pas suffisante pour identifier un internaute. il y a déjà au moins un précédant: le tribunal de Guingamp (Côtes d’Armor), avait déjà jugé que l’adresse IP ne pouvait suffire seule à établir la responsabilité d’un internaute.

Or HADOPI ne se base QUE sur l’adresse IP.

Bien sur… il y a aussi Seedfuck. Ha Seedfuck, générateur massif d’IP fantômes sur les réseaux P2P; mais 90% des IPv4 étant prises, bien… ces IP ont de forte chance de correspondre à de vrai internautes (ou à des machine à carte de crédit / des téléphones / etc…).

Le gouvernement est sensé se prononcer sous peut face à se problème. Il a intérêt de le faire au plus vite.

~ by so0n on 2010/05/04.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

 
%d bloggers like this: